Suisse

Plus sûr que la carte de donneur

La fondation Swisstransplant a lancé lundi le Registre national du don d’organes.
Plus sûr que la carte de donneur
Prélèvement d’un rein à l'Hôpital universitaire de Bâle: en Suisse, le don d’organes reste insuffisant. KEYSTONE
Transplantation

Le don d’organes est facilité depuis lundi. La fondation Swisstransplant a lancé le Registre national du don d’organes, une alternative moderne à la carte de donneur, destiné à rendre le choix des proches plus facile en cas de décès. Le registre national permet ainsi aux proches de savoir plus facilement avec certitude si le défunt voulait ou non faire don de ses organes et tissus, a indiqué Swisstransplant dans une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion