Vaud

Vers une mobilité plus douce à Nyon

Le trafic automobile se stabilise alors que de plus en plus d’habitants utilisent les transports publics.
Vers une mobilité plus douce
Les Nyonnais sont toujours attachés à leur voiture. Le nombre de véhicules individuels, de 554 pour 1000 habitants, se situe au-dessus de la moyenne cantonale. Sigfredo Haro
Transports

Nyon s’attache à mettre un frein au développement du trafic automobile. Et la ville présentait lundi des résultats réjouissants. Alors que le nombre d’habitants (21 000) et d’emplois croissent, le trafic individuel, lui, se stabilise depuis 10 ans. La Ville présentait les résultats de sa deuxième campagne de comptages des déplacements, qui a lieu tous les cinq ans. Environ 90 000 véhicules entrent et sortent chaque jour de la ville,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion