Genève

Le président du gouvernement lâche Pierre Maudet

Le président du gouvernement genevois Antonio Hodgers lâche Pierre Maudet. Alors que son collègue sera à nouveau entendu en octobre par le Ministère public dans l’affaire de son voyage à Abu Dhabi, il estime que la situation est intenable «institutionnellement».
Le président du gouvernement genevois lâche Pierre Maudet
Le président du gouvernement genevois Antonio Hodgers explique qu'il aurait "tiré les conséquences" de la situation s'il avait été confronté aux mêmes difficultés que Pierre Maudet. KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Affaire Maudet

«Les projets de loi portés par Pierre Maudet ont été refusés par le Grand Conseil. On sent que la machine s’est grippée», affirme M. Hodgers dans le Matin Dimanche. «On sent une fébrilité sur tous les dossiers». Sans appeler formellement M. Maudet à démissionner, celui qui l’a remplacé à la tête du gouvernement genevois affirme qu’il aurait fait un choix différent dans les mêmes circonstances. «Si je m’étais retrouvé dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion