Suisse

Le PDC perd son étoile à Berne

Doris Leuthard a annoncé jeudi, la voix étranglée, son départ après douze ans passés au Conseil fédéral. Les hommages sont dithyrambiques pour une figure qui aura profondément marqué la politique suisse.
Le PDC perd son étoile à Berne
Le bilan de Doris Leuthard a été largement salué, en particulier son rôle dans la sortie du nucléaire. KEYSTONE
Conseil fédéral

Une vive émotion s’est emparée d’elle au moment d’annoncer son départ pour la fin de l’année: «J’ai fait mon travail avec beaucoup de plaisir et j’espère que vous êtes satisfaits de mon travail», a prononcé Doris Leuthard, la voix étranglée. Un départ, à l’image de son long règne, douze ans, au Conseil fédéral: c’est toujours avec ses tripes que l’Argovienne a fait de la politique, puisant là son incroyable force

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion