Genève

Nouvelle bataille sur les dimanches

Gauche et syndicats lancent un référendum pour faire respecter le vote des Genevois.
Nouvelle bataille sur les dimanches
Les vendeurs et vendeuses genevois manifestaient déjà contre l'extension des heures d'ouverture des commerces en 2010. KEYSTONE
Commerces

L’affaire a été menée en seulement trois mois. Vendredi, l’ensemble de la droite au Grand Conseil a approuvé une loi «expérimentale» du PLR visant à permettre l’ouverture des commerces trois dimanches par an sans qu’une convention collective étendue ne soit nécessaire. Cette condition, chère aux syndicats, serait supprimée de façon temporaire jusqu’au 31 décembre 2020 (notre article du 11 septembre). En revenant sur un compromis accepté en novembre 2016 par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion