Vaud

Père abuseur: un rapport accablant

Dans son rapport sur l’affaire d’un père condamné en mars à dix-huit ans de prison pour avoir abusé de ses enfants, Claude Rouiller épingle notamment le Service de protection de la jeunesse.
Père abuseur: un rapport accablant
Le professeur Claude Rouiller, qui s’est exprimé lundi lors d’une conférence de presse aux côtés de la conseillère d’Etat Cesla Amarelle, s’est montré très sévère avec les services de l’Etat. KEYSTONE
Abus sexuels

Vivement critiqué pour son incurie dans l’affaire du père abuseur, l’Etat de Vaud a exprimé lundi ses «profonds regrets». Il a accepté toutes les recommandations du rapport Rouiller et annoncé «un changement de culture». Les 184 pages écrites par Claude Rouiller font trop souvent froid dans le dos. L’ancien président du Tribunal fédéral a présenté lundi son rapport sur l’affaire d’un père condamné en mars à dix-huit ans de prison à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion