Suisse

Fin du «luxe zougois»

Zoug augmente les impôts pour la première fois depuis 40 ans. Mais veut rester un aimant à sociétés.
Fin du «luxe zougois»
Entre traditions et modernité, le canton de Zoug s’affiche avec des immeubles high-tech et de vieilles fermes restaurées. KEYSTONE
Finances publiques

«Je ne pourrai pas vous offrir un café, vous comprenez, à cause de la hausse d’impôts!» La boutade lancée par ce Zougois montre que la hausse d’impôts annoncée pour 2019 n’inquiète pas excessivement la population. Il faut dire que cette première augmentation depuis 40 ans sera modérée – de 82 à 86% – et de courte durée: une année. Comme d’autres cantons de Suisse centrale, Zoug incrimine la péréquation financière.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion