Neuchâtel

SMN conserve sa dérogation

Malgré son refus de signer la CCT santé 21, le groupe de cliniques privées conserve le droit de mener des missions hospitalières cantonales.
SMN conserve sa dérogation
Manifestation pour la CCT 21, le 8 février 2013. Alors que les Neuchâtelois ont voté massivement leur soutien à la convention collective en novembre 2017, les employés de SMN n’en bénéficient toujours pas. KEYSTONE
Hôpital neuchâtelois

Alors que sa dérogation pour mener des missions hospitalières cantonales arrivait à échéance au mois de juin, le groupe de cliniques privées Swiss medical network (SMN), ex-Genolier, pourra conserver ses mandats publics malgré son refus d’appliquer la convention collective cantonale du domaine de la santé (CCT 21). La ratification de cette dernière est une des conditions pour obtenir le droit de fournir ces prestations médicales à charge de l’assurance obligatoire et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion