Solidarité

Rupture entre la justice et les ex-FARC

Iván Márquez, ex-commandant de la guérilla, a disparu, comme huit autres cadres du parti craignant d’être arrêtés.
Rupture entre la justice et les ex-FARC
Ivan Marquez en mars 2018. Il a disparu le 31 août 2018. KEYSTONE

Cela fait plus d’un mois que ni le gouvernement colombien ni la FARC ne savent où se trouve Iván Márquez, ex-commandant de la guérilla, chef de leur délégation durant les négociations de paix de La Havane (2012-2016) et aujourd’hui sénateur élu. En fait, huit autres cadres du parti, craignant d’être victimes d’arrestations arbitraires, ont changé de lieu de résidence sans laisser d’adresse. Or cela viole les règles de la Justice

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion