Musique

La Bande à Joe, universitaires «chill et cool»

Ce vendredi sort Solstices, deuxième album d’un groupe pratiquant une «variété-psyché» alliant contemplation, rêveries estivales et histoires d’amour.
La Bande à Joe, universitaires «chill et cool»
Après "Histoires" (2015), La Bande à Joe vernit "Solstices". VALÉRIE MARTINEZ
Disque

C’est un fragment de La Bande à Joe que l’on rencontre à la Couronne d’Or, petit café boisé pas trop lointain du local de répète de ce jeune groupe lausannois apparu sur les scènes romandes en 2014. Sur le point de sortir leur deuxième album sur le précieux label genevois Cheptel Records, découvreur de talents protéiformes et définitivement avant-gardistes, La Bande à Joe, qui se décline en une petite smala

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion