Cinéma

Avalé par la guerre

Enquêtant sur la mort de son cousin en Croatie dans les années 1990, Anja Kofmel signe un grand film sur le traumatisme de la guerre.
Avalé par la guerre
La cinéaste donne vie à ses cauchemars dans des apartés oniriques en noir et blanc. FIRST HAND FILMS
Documentaire

Anja Kofmel avait 10 ans quand son cousin, reporter de guerre, a trouvé la mort en Croatie. Hantée par sa disparition, elle s’interroge sur le destin tragique de ce jeune homme parti couvrir le conflit yougoslave au début des années 1990. Qu’a-t-il vécu là-bas pour en arriver à s’engager dans une brigade de mercenaires étrangers, ayant œuvré au «nettoyage» de la population serbe? S’appuyant sur les carnets de notes du journaliste

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion