International

Des cyberpirates visaient la Suisse

Deux espions russes arrêtés aux Pays-Bas visaient des infrastructures en Suisse.
Espions russes
Le Laboratoire de Spiez (BE) était dans le collimateur des espions russes. KEYSTONE
Russie

Deux espions russes présumés ont été arrêtés aux Pays-Bas pour soupçon de piratage du Laboratoire de Spiez (BE) puis renvoyés en Russie au printemps. Ils sont aussi soupçonnés d’une tentative de cyberattaque contre l’Agence mondiale antidopage (AMA) à Lausanne. Ces deux agents, interceptés par le service du renseignement militaire néerlandais, étaient impliqués dans une tentative de piratage du réseau informatique du Laboratoire de Spiez – l’Institut suisse pour la protection

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion