Vaud

Compromis pour l’accès au dentiste

Après le rejet de l’assurance pour les soins dentaires en votation, les députés veulent des aides ciblées.
Compromis pour l’accès au dentiste
L’Etat devrait octroyer des prêts sans ­intérêts pour les personnes qui n’arrivent pas à faire face à une facture trop élevée. KEYSTONE
Grand Conseil

Les députés ont tricoté un compromis avec des mesures ciblées pour éviter que les Vaudois renoncent au dentiste par peur de la facture. S’ils s’y sont cassé les dents en commission, les élus ont validé la proposition au plénum à la quasi-unanimité. Seule la gauche radicale a rejeté un texte qu’elle a qualifié d’«alibi». La campagne de la votation sur l’assurance pour les soins dentaires portée par la gauche et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion