Vaud

La droite cherche sa stratégie

L’UDC rêve de prendre le siège de Pierre-Yves Maillard. Le PLR, lui, est dans l’expectative.
La droite cherche sa stratégie
La candidature de Pierre-Yves Maillard (ici aux côtés de Cesla Amarelle) à la tête de l'Union syndicale suisse se précise et, avec elle, la perspective d’une élection complémentaire. KEYSTONE
Conseil d’Etat

La perspective d’une élection complémentaire s’est concrétisée, avec le soutien d’Unia à la candidature de Pierre-Yves Maillard à la tête de l’Union syndicale suisse. Le parti socialiste est confiant. « Nous avons un vivier de candidats, bien installés dans le paysage politique. Et le bilan du Conseil d’Etat est bon », défend Jessica Jaccoud, présidente du parti. Parmi les papables, la conseillère nationale Rebecca Ruiz fait figure de favorite. Le nom de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion