Vaud

Des UDC citadins jettent l’éponge

Une nouvelle crise éclate dans la section, avec le départ collectif des sept conseillers communaux rollois.
Des UDC citadins jettent l’éponge
Le président de la section Jacques ­Nicolet se voit régulièrement reprocher une ligne trop rurale ­appliquée à l’UDC Vaud. KEYSTONE/ARCHIVES
Politique

«Trop c’est trop!» Le titre du communiqué de l’UDC de Rolle, diffusé lundi soir, est sec. Unanimes, les sept conseillers communaux du groupe UDC – le législatif totalise 55 membres – démissionnent du parti cantonal en criant leur ras-le-bol sur la place publique. Le texte évoque «le profond malaise qui règne vis-à-vis de la politique actuellement menée au sein du parti cantonal». Les démissionnaires affirment que l’UDC Vaud «n’apporte aucune proposition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion