Mesures faites par satellite

Pour mesurer les sécheresses à l’échelle planétaire, les chercheurs ont utilisé des satellites spécialisés dans la détection des variations de la gravité.

«Pour identifier les sécheresses au niveau global, nous avons utilisé des satellites qui mesurent les changements de la gravité terrestre. Lorsque l’eau manque dans une région, la masse présente est moindre, et l’attraction terrestre devient localement plus faible. A contrario, en cas de hausse du niveau des lacs et des nappes phréatiques, l’attraction augmente», explique Vincent Humphrey, auteur de l’étude1Sensitivity of atmospheric CO2 growth rate to observed changes in terrestrial

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion