Genève

Un migrant malade renvoyé malgré les promesses de l’Etat

Saïd a été renvoyé vers l’Italie alors que l’Etat avait garanti à ses soutiens qu’il ne serait pas expulsé de Genève. Un rassemblement avait même été annulé.
Un migrant malade renvoyé malgré les promesses de l’Etat
Saïd a été placé en détention administrative à Frambois le 13 août, juste avant son hospitalisation. Keystone
Asile

Un rassemblement devait avoir lieu lundi, devant le Département de la sécurité (DS) en Vieille Ville, avant d’être annulé au dernier moment. Les associations de défense des migrants s’opposaient au renvoi vers l’Italie de Saïd, un requérant d’asile atteint d’une maladie chronique nécessitant un traitement quotidien. L’action a été suspendue lorsque l’Etat, et le magistrat Pierre Maudet en particulier, a assuré que le jeune Marocain échapperait à son expulsion s’il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion