Genève

Restaurants scolaires sous pression

Pour anticiper l’augmentation démographique, la Ville de Genève doit réorganiser complètement ses restaurants scolaires.
Restaurants scolaires sous pression
En 2030, la Ville accueillera 8500 enfants et servira 1,5 million de repas par an, a indiqué Esther Adler en conférence de presse. DR
Rentrée scolaire

La croissance démographique des élèves n’est pas seulement un défi pour le Département genevois de l’instruction publique (notre édition de mardi). Jeudi, Esther Alder, chargée de la Cohésion sociale et de la solidarité en Ville de Genève, a expliqué que, d’ici à 2030, la municipalité doit s’attendre à servir près d’1,5 million de repas de midi dans ses restaurants scolaires. Elle a convoqué la presse dans le réfectoire flambant neuf

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion