Suisse

Un partenariat sur la corde raide

Un récent accord migratoire passé avec le Sri Lanka pose la question de la fiabilité de l’Etat partenaire.
Un partenariat sur la corde raide
La population tamoule du Sri Lanka, ici lors d’un vote en 2013, se plaint encore du traitement que lui réserve le gouvernement. (AP Photo/Eranga Jayawardena)
Migration

Instrument majeur de politique extérieure du Conseil fédéral, le partenariat migratoire tient-il compte des droits humains? En réaction à cet accord scellé au début août au Sri Lanka via un protocole d’entente par la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, cheffe du Département de justice et police (DFJP), Amnesty International et l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) ont émis des réserves. Un partenariat, c’est un pas de plus que celui accompli en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion