International

L’affaire prend une tournure politique

Après l’effondrement du pont à Gênes, la justice a commencé un travail compliqué et surtout très long.
L’affaire prend une tournure politique
Les immeubles situés sous le pont effondré ont dû être évacués et 400 familles déplacées car le reste du pont menace à son tour de s’écrouler. KEYSTONE
Italie

Trois jours après l’effondrement du pont Morandi qui a fait 39 morts et des dizaines de blessés, un pilier menace de s’écrouler sur les immeubles situés en dessous du pont, provoquant le déplacement de 400 familles. L’affaire prend une tournure politique importante. Il y a eu la publication embarrassante d’un document rédigé par le mouvement No Gronda et relayé en 2013 par les activistes du Mouvement 5 étoiles (M5S) sur leur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion