Suisse

Grêlons tenus à l’œil

En Suisse, la grêle est le deuxième danger naturel le plus coûteux. Des capteurs amélioreront la prévention.
Grêlons tenus à l’œil
En Suisse, la grêle est le deuxième danger naturel le plus coûteux. Keystone
Intempéries

Dans la région de l’Emmental et de l’Entlebuch, entre Berne et Lucerne, d’insolites appareils bleus ne passent pas inaperçus. Avec leur boîtier métallique, estampillé «inNET» et surmonté d’un disque transparent hérissé d’une cinquantaine de tiges, ils semblent tout droit sortis d’un film d’anticipation. Mais leur présence ne doit rien à la science-fiction: ce sont les tout récents capteurs de grêle high-tech de l’Office fédéral de météorologie et climatologie (MétéoSuisse) financés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion