Vaud

Une renaturation encore trop timide

Ex-secrétaire régional du WWF Vaud, Serge Ansermet retrace les trente ans de combat pour la Venoge
Une renaturation encore trop timide
La renaturation vise à permettre à la Venoge de divaguer librement. ARC/JEAN-BERNARD SIEBER
Nature

Figure de la section vaudoise du WWF entre 1989 et 2012, Serge Ansermet revient sur les enjeux passés et futurs autour de la Venoge, ce modeste cours d’eau de près de 40 km, qui sillonne le canton et se jette dans le Léman entre Préverenges et Saint-Sulpice. Quels ont été les moments importants dans la préservation de la Venoge ces trente dernières années? Serge Ansermet: L’histoire a commencé par une initiative

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion