Cinéma

Humanisme et légèreté à Locarno

La 71e édition du festival de cinéma, dirigé pour la dernière fois par Carlo Chatrian, a entamé mercredi dix jours de projections.
Humanisme et légèreté à Locarno
A Locarno, quinze films, dont treize en première mondiale, seront en lice pour le Léopard d'or. KEYSTONE
Tessin

L’homme sera au cœur de la 71e édition du Locarno Festival, qui s’est ouverte mercredi soir. Le cinéma célèbre ainsi les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme. «Chaque homme est unique, précieux et irremplaçable», écrit Carlo Chatrian, directeur artistique, dans le dossier de presse du festival. Aujourd’hui, les hommes ont peur de regarder leur prochain en face. Ils préfèrent baisser leur regard pour fixer un petit écran. Or,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion