Suisse

Des mécaniciens sous pression

Les syndicats dénoncent une détérioration des conditions de travail.
Sécurité ferroviaire

Hans-Ruedi Schürch, président central du Syndicat du personnel des locomotives (LPV), observe une charge de travail en augmentation. «Il arrive de plus en plus souvent que les mécaniciens soient appelés à travailler durant leurs jours de congé, notamment en raison du manque de personnel.» L’explication avancée par Nicolas*, un ex-collaborateur des CFF, tient aux salaires qui tendent à être revus à la baisse. «La diminution des revenus, mais aussi la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion