Suisse

Le sérail s’entrouvre

Le concours diplomatique ne sera plus la seule porte d’entrée des ambassades suisses. Place aux experts.
Le sérail s’entrouvre
Diplomatie

C’est un tout petit monde mais son prestige est immense. La Suisse emploie 380 diplomates dont le recrutement est une affaire d’Etat. Les candidats, tous universitaires, sont sélectionnés au terme d’une longue procédure, le «concours diplomatique», qui dure neuf mois. «J’ai tenté le coup il y a quelques années, raconte un ancien candidat fribourgeois qui a été écarté dans la dernière ligne droite. Cela m’avait demandé plusieurs mois de préparation dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion