International

Icône de la résistance palestinienne libérée

L’adolescente Ahed Tamimi a passé huit mois en détention pour avoir giflé deux soldats israéliens.
Icône de la résistance palestinienne libérée
Les Palestiniens louent Ahed Tamimi, ici avec son père, comme un exemple de courage face aux abus israéliens dans les Territoires palestiniens occupés. KEYSTONE
Proche-Orient

Ahed Tamimi, une adolescente devenue icône de la résistance palestinienne contre l’occupation israélienne après avoir giflé deux soldats israéliens, est sortie de prison dimanche. Elle a passé huit mois en détention. La jeune fille de 17 ans et sa mère, Narimane, également incarcérée à la suite de l’incident, ont été transférées depuis la prison Sharon en Israël jusqu’à la Cisjordanie occupée où elles résident, a indiqué Assaf Librati, le porte-parole

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion