International

L’ex-star du cricket rêve du pouvoir

Trois partis convoitent ce mercredi la majorité parlementaire lors des législatives pakistanaises.
L’ex-star du cricket rêve du pouvoir
Candidat au poste de premier ministre, Imran Khan dénonce la corruption endémique au Pakistan. KEYSTONE
Pakistan

Ce mercredi, les Pakistanais se pressent aux urnes pour renouveler leur Assemblée nationale et les parlements des quatre provinces les plus importantes du pays. La Ligue musulmane pakistanaise (PML-N, centre-droit) risque de perdre sa majorité absolue à l’Assemblée nationale. Son leader, Shehbaz Sharif, n’est pas un inconnu. Non content d’être à la tête du Punjab, la province la plus peuplée du pays avec plus de 110 millions d’habitants, il est surtout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion