Arts plastiques

Cinquante nuances de noir

A Martigny, la Fondation Pierre Gianadda présente une rétrospective des œuvres de Pierre Soulages. Ou comment peindre le noir sur tous les tons.
Cinquante nuances de noir
Pierre Soulages, l’inventeur de «l’outrenoir», dans son atelier à Rodez, dans l’Aveyron. VINCENT CUNILLERE/PROLITTERIS ZURICH
Expo

Evidemment, tout est noir. Mais nous ne sommes pas dans le monochrome sombre, plat, lisse. Ici le noir dévoile ses nuances, mélange les mats et les brillants, les reliefs, les textures, les techniques. Là, la peinture semble devenir velours, là-bas métal argenté. Qui n’a pas visité l’exposition Soulages, une rétrospective à la Fondation Pierre Gianadda, à Martigny, ne sait pas que cette couleur a tant à exprimer, sur des tons

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion