Scène

Salaires dignes et processus de sélection

Théâtre

Un minimum salarial de 4500 francs mensuels est assuré pour un-e comédien-ne romand-e grâce à la convention collective. «Sauf qu’une jeune compagnie n’a pas les moyens de verser des salaires de ce type. La précarité est devenue la norme, alerte Natacha Koutchoumov. Le système de l’intermittence fait travailler beaucoup de comédiens mais nous proposons un autre possible pour un acteur.» Combien gagneront ces salariés de longue durée? «Dans un ensemble, au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion