Régions

«Le Matin», clap de fin

Alors que la dernière édition papier du journal sera distribuée demain, retour sur l’histoire mouvementée du quotidien orange, qui a rythmé chaque matin la vie des Romands.
1
Les employés de Tamedia en Suisse romande avaient fait trois jours de grève début juillet (archives). KEYSTONE
Médias

Samedi paraîtra la dernière édition imprimée du Matin «semaine». Une page de la presse romande se tourne. retour sur l’histoire d’un quotidien populaire. De mémoire d’homme, Le Matin a pris son envol au début des années 1970. En 1972, La Tribune de Lausanne, sous-­titrée «Le quotidien romand du matin», devient La Tribune-Le Matin (TLM). En 1976, le journal vit une révolution. «Auparavant, le journal était plutôt ennuyeux et conduit par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion