Société

Steak haché artificiel pour 12 francs

Le groupe Bell investit dans la viande «cultivée en laboratoire», en entrant au capital de Mosa Meat.
Steak haché artificiel pour 12 francs
La start-up Mosaa Meat a déjà créé son premier steak synthétique en 2013. Elle compte les améliorer et les commercialiser dès 2021. KEYSTONE
Innovation

Bell se lance dans la viande synthétique. Le géant agroalimentaire bâlois a annoncé hier qu’il investissait 2 millions d’euros dans le capital de la société néerlandaise Mosa Meat, leader mondial de la viande bovine cultivée en laboratoire. Cette start-up issue de l’Université de Maastricht entend commercialiser ses premières viandes artificielles d’ici trois ans. Les explications de Mark Post, le «père» du hamburger synthétique, cofondateur et directeur des recherches de Mosa Meat.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion