Genève

Pas d’aménagements supplémentaires

Les transformations voulues par la Ville tombent à l’eau, sous décision de la justice.
Pas d’aménagements supplémentaires
La justice considère les zones visées comme inconstructibles. Les autorités ont un peu plus d'un mois pour recourir. KEYSTONE
Baignade

Il n’y aura pas d’aménagements supplémentaires pour les baigneurs du Rhône entre le pont de Sous-Terre et la pointe de la Jonction. La Ville de Genève et le canton avaient prévu d’y réaliser un grand ponton de 110 mètres, des lignes de bouées indiquant les zones conseillées de nage et des îlots pour que les baigneurs fatigués puissent se reposer. Une rénovation de l’éclairage public, la plantation d’arbustes ainsi que l’installation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion