Suisse

Les quinquas coûtent trop cher

Les cotisations au deuxième pilier desservent les travailleurs âgés. Une initiative pour un taux unique est lancée.
Les quinquas coûtent trop cher
L’association Workfair 50+ a lancé mardi une initiative populaire qui préconise un taux unique de cotisation pendant toute la vie professionnelle. KEYSTONE
Emploi

Ce n’est pas facile de vieillir dans le monde du travail. Les seniors ont non seulement la réputation d’être plus lents que les jeunes et pas toujours en phase avec les nouvelles technologies, mais en outre ils coûtent cher aux employeurs. Les cotisations paritaires au deuxième pilier se montent à plus de 18% pour les plus de 55 ans, alors qu’elles ne dépassent pas 7% pour les jeunes de moins de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion