Régions

Eglises: l’impôt comme planche de salut

Presque tout le monde le paie, parfois sans en avoir conscience ou le choix. Qu’est-ce que l’impôt ecclésiastique, à quoi sert-il? Et pourquoi s’en acquitte-t-on, ou non? Eclairage.
Eglises: l’impôt comme planche de sa-lut
(KEYSTONE/Gaetan Bally)
Religion

La contribution ecclésiastique… On l’oublierait presque au milieu des vifs débats suscités par la nouvelle loi sur la laïcité à Genève. La contribution ecclésiastique représente pourtant un enjeu majeur, et pas seulement au bout du lac Léman. Faut-il, ou non, que l’Etat soutienne les communautés religieuses? Lesquelles? Et de quelle manière? Tour d’horizon des pratiques en cours. En Suisse, les affaires religieuses sont de la compétence des cantons. C’est ainsi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion