Trois questions à Ignazio Cassis

Vos déclarations sur un assouplissement éventuel du délai d’annonce de huit jours pour les travailleurs détachés ont ­provoqué un tollé. N’aurait-il pas fallu en ­discuter d’abord avec les partenaires sociaux? En Suisse, démocratie directe oblige, la politique extérieure est aussi une politique intérieure. Les mesures d’accompagnement qui visent à protéger les salaires sont un point très sensible. C’est pourquoi nous voulons discuter cet été avec les partenaires sociaux pour voir s’il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion