Suisse

Dialogue tendu avec Ignazio Cassis

Berne s’attire les foudres de la société civile avec son premier rapport sur le développement durable.
Dialogue tendu avec Ignazio Cassis
Sur les 89 pages d’origine, il n’en reste plus que 24 après qu’Ignazio Cassis est venu y fourrer son nez. KEYSTONE
Nations Unies

La conseillère fédérale Doris Leuthard présentera le 17 juillet à New York, au siège de l’ONU, le premier bilan de la Suisse sur sa mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Un document très controversé depuis que le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) Ignazio Cassis, coresponsable du dossier, a demandé sa réécriture. «Ce rapport est une énorme déception», s’exclame Eva Schassmann, présidente de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion