Lecteurs

Critères écologiques et sociaux

Félix Dalang transmet la lettre qu’il a adressée à la BCGE pour expliquer les raisons de la fermeture de son compte.
Banque

Monsieur le Directeur général,

C’est avec regret et une certaine émotion que je vous annonce la résiliation de mon compte auprès de «ma banque». En tant que citoyen genevois, je me considère comme copropriétaire de cette institution, et sa politique d’investissement me tient à cœur.

Malgré mes démarches personnelles, la BCGE n’a pas été en mesure de me proposer un placement qui ne contribue pas à la destruction de la planète, mais qui réponde aux exigences du respect de la nature et de lutte contre le changement climatique. En tant que citoyen sensibilisé et actif dans ce domaine, il m’importe d’avoir la garantie que mon argent ne soit pas investi dans des entreprises liées à l’industrie pétrolière, gazière ou d’énergie fossile, mais plutôt dans des activités qui correspondent au développement d’une société durable.

Par conséquent, je me conforme à l’avis que vos conseillers m’ont donné lors de l’entretien l’an passé, et vous prie de résilier mon compte et de verser le solde sur mon compte à la Banque alternative suisse (BAS), banque qui respecte des critères écologiques et sociaux.

Dans l’espoir que cette action – petite pour vous, grande pour moi – contribue à éveiller auprès de votre banque la sensibilité aux problèmes environnementaux brûlants, je vous adresse Monsieur le Directeur général, mes salutations distinguées

Félix Dalang, Genève

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Banque

Connexion