Scène

Le far° à la renverse

L’Usine à gaz en travaux, le Festival des arts vivants de Nyon déménage et se réinvente.
Le far° à la renverse
L’Association pour la Danse contemporaine, à Genève, hébergera Eszter Salamon. MARIO BARRANTES
Festival 

Nyon a bien de la chance d’héberger des rendez-vous comme Visions du Réel, Paléo ou le far°. La qualité et l’exigence de ces manifestations culturelles donnent au chef-lieu de la Côte une image de ville ouverte sur le monde. Car sinon, on se souviendrait de Nyon surtout pour le refus frileux de la population locale, en septembre dernier, d’accueillir un foyer pour réfugié-e-s. Aux dernières nouvelles, un crédit de faisabilité,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion