Suisse

«Tariq se bat pour rétablir la vérité»

Bilal Ramadan dénonce l’«acharnement» de la justice française contre ses deux frères, surtout Tariq.
«Tariq se bat pour rétablir la vérité»
Enseignant à la retraite à Genève, Bilal Ramadan se dit écœuré par le traitement réservé par la justice à ses deux frères. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Affaire Ramadan

L’étau de la justice se resserre sur la famille Ramadan. Alors que l’islamologue Tariq est accusé de viol par cinq femmes, au tour de son frère Hani, directeur du Centre islamique de Genève, d’être rattrapé par la justice française. Elle a annoncé mardi le gel de ses avoirs en France, comme seize autres personnes suspectées d’être liées au terrorisme. «C’est de l’acharnement», déplore Bilal Ramadan, un autre membre de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion