International

Zeid dénonce le silence à l’ONU sur le retour des nationalismes

Le Haut commissaire aux droit de l’homme quittera ses fonctions fin août. Il dresse un bilan des situations critiques, parmi lesquelles celle des Rohingyas et l’offensive saoudienne au Yémen.
Silence à l'ONU sur le retour des nationalismes
Le Haut commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad al-Hussein s'exprimait pour la dernière fois de son mandat au début d'une session du Conseil des droits de l'homme (Keystone archives).
Droits humains

“Le nationalisme est l’opposé de l’ONU”, “son ennemi”, a expliqué le Jordanien à l’ouverture de trois semaines de travaux de l’enceinte. Dans un discours achevé par une “ovation debout” mais des applaudissements mesurés, il a appelé les Etats membres à “faire davantage” et “travailler plus dur”. Pour que la Déclaration des droits de l’homme, qui aura 70 ans en décembre, et ces droits soient davantage honorés dans le monde. M.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion