International

Les combattants pro-Assad durement frappés

La ville d’al-Hari, près de la frontière irakienne, a été visée par des tirs d’origine pour l’heure indéterminée. Damas accuse les Etats-Unis.
Les co
Déclenché en 2011 par la répression par le régime de manifestations pacifiques pro-démocratie, le conflit en Syrie a fait plus de 350 000 morts et jeté à la rue des millions de personnes (Keystone image d'illustration).
Syrie

Un groupe de milices irakiennes chiites soutenues par l’Iran a accusé lundi l’armée américaine d’avoir mené une frappe aérienne sur la frontière entre la Syrie et l’Irak. L’opération aurait provoqué la mort de 22 de ses combattants. De son côté, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a dit que ces frappes avaient entraîné la mort de 52 combattants pro-régime, dont trente Irakiens, dans la ville d’al-Hari, près de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion