Suisse

Leçon de démocratie valaisanne

Prudence helvétique, désaveu de ses leaders et des initiateurs du projet, ou encore image du CIO expliquent le rejet populaire, analyse la presse ce matin.
Leçon de démocratie valaisanne
"Trop de bruit (politique), trop d'inconvénients, trop d'incertitudes. Le "non" valaisan est le résultat simple d'un calcul coût-bénéfices", juge la Neue Zürcher Zeitung. (Keystone image symbolique).
Valais

La presse suisse est unanime: le rejet des Valaisans à Sion 2026 est une leçon de démocratie… et la somme de plusieurs raisons. Elle invoque tour à tour la prudence helvétique, un désaveu de ses leaders et des initiateurs du projet ou encore l’image du CIO. “Le peuple n’a pas vu ce qu’il avait à gagner dans un projet surtout perçu comme à l’avantage d’élites politiques et économiques”, tranche La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion