Culture

Exil, clins d’œil aux arts

Le Musée international de la Croix-Rouge décrypte l’errance des déplacés en 300 photos de l’agence Magnum. Pour une fois, on peut toucher les images.
Exil, clins d’œil aux arts
Des réfugiés et des migrants principalement de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan arrivent en ­Autriche en 2015. Thomas ­Dworzak /Magnum Photos
Expo

«Exil» fait chuter les barrières, et leur bruit résonne dans la grande salle du Musée international de la Croix-Rouge, à Genève. Ce bruit-là n’est pas tonitruant, mais plutôt étouffé, et son écho reste symbolique. Pour comprendre son sens, il faut dire d’emblée que cette exposition sur l’exil réunit plus de 300 photos d’une quarantaine de photojournalistes internationaux de la prestigieuse agence Magnum. Les clichés sont sertis dans des cadres en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion