Lecteurs

Deux poids, deux mesures

Eric Merguin réagit à un article du 22 mai.
Élections

Votre correspondant de Caracas, Jean-Baptiste Mouttet, fait grand cas du taux d’abstention à la récente élection vénézuélienne qui atteint 46%. Vos titres aussi: «Maduro réélu pour un mandat contesté», «Victoire fragile de Maduro » reprennent les arguments de l’opposition sur l’élection «illégale», «une farce» du Président Maduro, le bouffon»!

Mais que dire des élus genevois au Conseil d’Etat lors du dernier scrutin de ce mois de mai? Le taux d’abstention atteint à Genève les 65% et donc une participation de… 35% des citoyens! Ainsi, le résultat misérable suffirait ici, à Genève, à rendre cette élection légitime et illégitime celle du Venezuela? Encore une belle démonstration de l’application contrastée du principe des deux poids deux mesures. L’élection genevoise, «une farce»? Et nos élus, «illégitimes»?

La couverture de la campagne et de l’élection présidentielle au Venezuela a été marquée dans la plupart des médias, radios et journaux télévisés confondus, par un concert de propos systématiquement défavorables, voire méprisants, donnant ainsi du grain à moudre au gouvernement espagnol qui veut pousser l’Union européenne et les Etats-Unis à intensifier leurs sanctions criminelles pour écraser définitivement le peuple vénézuélien survivant déjà à une terrible crise économique.

Comme si notre pauvre monde ne souffrait pas déjà de mesures cruelles et inhumaines.

Que les responsables de la diffusion de l’information n’oublient pas que le choix des mots et des paroles peut soit contribuer à l’exclusion, à la haine, à la guerre soit encourager une juste compréhension des faits et des hommes, au respect, à la paix.

Eric Merguin, Genève

Réponse de la rédaction

Le taux d’abstention aux dernières élections présidentielles vénézuéliennes doit d’abord être comparé aux derniers scrutins de ce type dans le même pays. Près de 80% de participation en 2013 (première élection de Maduro) et plus de 80% en 2012 (réélection d’Hugo Chavez). Quant aux titres «Maduro réélu pour un mandat contesté», et «Victoire fragile de Maduro», ils font référence au contexte global expliqué dans l’article et non au seul taux d’abstention. CKR

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Élections

Connexion