Suisse

Bruxelles piaffe d’impatience

Les négociateurs se retrouvent aujourd’hui. Concessions suisses attendues dans le domaine institutionnel.
Bruxelles piaffe d’impatience
Le secrétaire d’Etat Roberto Balzaretti joue une partie ­difficile jeudi à Bruxelles. KEYSTONE/ARCHIVES
Suisse-Europe 

«La partie suisse doit bouger!», souligne un diplomate européen de haut rang. A Bruxelles, on ne cache pas son agacement, à la veille d’une nouvelle rencontre entre les chefs négociateurs de Berne et de l’UE, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes Roberto Balzaretti et Christian Leffler, ce jeudi. Certes, des progrès ont été accomplis dans les pourparlers visant à conclure un accord-cadre institutionnel, mais ils sont tous à mettre au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion