Scène

L’Orangerie voit la vie en vert

Au parc La Grange, à Genève, le nouveau directeur de l’Orangerie, Andrea Novicov, met la nature au centre de son théâtre d’été: pièces sur la forêt, potager bio, ateliers jardin, etc.
L’Orangerie voit la vie en vert
Andrea Novicov, à gauche, en compagnie du metteur en scène Joan Mompart, invité à créer Le Songe d’une nuit d’été au TO. CDT
Théâtre

A la mode, l’environnement? Urgente, la question a certes le vent en poupe. D’où l’«action positive» d’Andrea Novicov pour mieux vivre avec le drame écologique qui menace l’entier de la planète. Il entend donc placer la nature au centre de son théâtre, au lieu de l’humain – ou du comédien. Il y a les nihilistes et les désespérés. Le nouveau directeur du Théâtre de l’Orangerie a pris «l’option active, sans naïveté»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion