À côté de la plaque

A côté de la plaque

Clic, clac, clito
Le clitoris dessiné à la craie sur le bitume du Jardin anglais par deux étudiantes féministes leur a valu une bûche. Il aura eu un avantage: permettre aux cars de touristes de photographier autre chose que l’horloge fleurie durant quelques heures. Mais ça, l’Office du tourisme de Genève s’en bat les ovaires. RMR

Circulez…
Pas les agents municipaux, en revanche. Depuis qu’ils ne peuvent plus amender les dames qui se baignent seins nus, les fiers pandores se cherchent des occupations dignes de leur fonction. Ils ont donc verbalisé les deux dessinatrices dont l’unique, pédagogique et louable visée était de déniaiser les nombreux passants qui persistent à croire1Selon un article du Gorafi. que Clitoris, c’est un modèle de voiture Toyota. PCR

…Y a rien à voir
Une nouvelle mission s’offre désormais aux argousins: la traque aux représentations de zizis turgescents et autres compositions naturalistes qui ornent les W.-C. publics. PCR

Freudaine

D’abord la chasse aux seins nus, puis une jeune femme ligotée pour un petit pipi dans la nature, et maintenant les deux illustratrices du plaisir amendées. L’acharnement des flics municipaux genevois contre la gent féminine a quelque chose de freudien: peut-être une façon d’exprimer leur frustration après le veto au port d’un gros pistolet à la ceinture… PCR

C’est pas faux
Les parlementaires fédéraux doivent-ils tout dire sur leurs liens d’intérêts? Soumis à la question au 19h30 de lundi, l’UDC Philippe Bauer, finaud, a sorti sa botte secrète: «trop de transparence tue la transparence!». C’est pratique, ça marche à tous les coups: «trop d’impôt tue l’impôt», «trop d’amour tue l’amour», «trop d’imbécillités tue l’imbécillité». Ah ben non, là ça ne marche pas. PCR

Oh shit!
Englué dans le scandale des données de Facebook collectées, Cambridge Analytica a été dissoute au début du mois… pour renaître de ses cendres sous le patronyme d’Emerdata. Une traduction de ce que s’est exclamé le patron de Facebook lorsqu’il a découvert le pot aux roses? VGR

Big deal
L’aile «pas-dans-mon-quartier» de la gauche lausannoise est en plein désarroi: elle aimerait bien se désabonner bruyamment du Courrier, mais réalise que pour cela, il faut d’abord s’abonner. SSG

Cause toujours
Désormais journal engagé, Le Temps défend sept causes durant l’année de son 20e anniversaire. Et adapte pour chacune le «T» de son logo afin d’y faire écho. A voir l’épi affiché depuis le 21 mai, celle du moment c’est le blé. Enfin, ça l’a toujours été. MRL

Cause durable
En fait, il s’agit de l’écologie. Entre autres articles et initiatives, Le Temps lance ainsi un «prix de start-up durables». Pour celles qui ne disparaissent pas après une année? MRL

Notes   [ + ]

1. Selon un article du Gorafi.
Opinions À côté de la plaque

Connexion