Genève

Une femme pour défendre les enseignants du primaire

Francesca Marchesini a été élue pour deux ans à la tête de la Société pédagogique genevoise.
Une femme pour défendre les enseignants du primaire 1
Francesca Marchesini remplace Laurent Vité. DR
École

Francesca Marchesini remplacera fin juin Laurent Vité à la présidence de la Société pédagogique genevoise (SPG). Après huit ans à la tête de l’association professionnelle des enseignants de l’école primaire, M. Vité a exercé le maximum réglementaire de mandats. Francesca Marchesini – à ne pas confondre avec Paola Marchesini, cheffe de l’Enseignement obligatoire, avec qui elle n’a aucun lien de parenté – a été élue pour deux ans lors d’une assemblée générale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion