Genève

«Tous mes chefs ont fermé les yeux»

Syndicats et employées se mobilisent contre le harcèlement sexuel dans l’hôtellerie. Le coup d’envoi d’une campagne internationale visant le groupe Marriott a eu lieu mardi à Genève.
«Tous mes chefs ont fermé les yeux»
Une cinquantaine de personnes se sont réunies hier sur les quais de Genève pour en appeler à la tolérance zéro en matière de harcèlement sexuel dans l’hôtellerie. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Harcèlement

Une cinquantaine de personnes flambant rouges se sont réunies mardi sur les quais de Genève pour en appeler à la tolérance zéro en matière de harcèlement sexuel dans l’hôtellerie. Elles adressent leur proposition d’accord au leader mondial du secteur, le groupe Marriott, propriétaire notamment de deux «institutions» genevoises: l’Hôtel de la Paix et le Président Wilson. Le sujet est en cours de traitement ces jours à l’OIT1Les délégués des travailleurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion