International

L’éternel retour à la case élections

Le président Sergio Mattarella a chargé Carlo Cottarelli de former un gouvernement provisoire.
L’éternel retour à la case élections
Carlo Cottarelli s’est vu ­attribuer le surnom de «Monsieur Ciseaux» quand il a été chargé de la révision des dépenses ­publiques par le gouvernement d’Enrico Letta en 2013. C’est lui qui va diriger le pays ces prochains mois. KEYSTONE
Italie

Le président italien Sergio Mattarella a chargé lundi Carlo Cottarelli, incarnation de l’austérité budgétaire, de former un gouvernement déjà vilipendé par les populistes pour préparer de nouvelles élections, à l’automne ou «au plus tard» au début 2019. M. Cottarelli, 64 ans, surnommé «M. Ciseaux» pour son rôle dans la réduction des dépenses publiques en 2013-2014, prend ainsi le relais, après le veto spectaculaire de M. Mattarella à un exécutif alliant le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion